Opera Minima: Handel with Care

L’ensemble  Laterna Magica prolonge, dans la présente édition discographique, les intentions d’un des plus grands compositeurs d’opéras italiens, en offrant des arrangements inédits d’airs célèbres de Haendel remaniés pour deux flûtes à bec et basse continue. Très répandu à l’époque, l’emprunt d’œuvres préexistantes est une pratique courante dans la composition musicale : plus encore que Bach, Haendel puise son inspiration dans le répertoire, en plagiant, sans scrupule, des thèmes ou des passages entiers sans apporter de modifications majeures, dans le but de donner une nouvelle vie à l’original, en l’intégrant parfaitement sous un habit nouveau.   
Gilles Remy, extrait du livret

A l’instar de la fameuse lanterne magique dont le dispositif plutôt simpliste et réduit permettait aux particuliers de s’enchanter des derniers événements spectaculaires à la mode, dans l’intimité de leur salon, les instrumentistes de l’ensemble bien nommé Laterna Magica savent maîtriser l’exercice de la réduction (et de la transcription, grâce en majorité, à leurs compétences propres), et exprimer souvent la virtuosité élégante et poétique du Haendel lyrique… mais, c’est la singularité et le défi de ce programme, … sans les voix. Ici, le chant est celui principalement des deux flûtes à bec, auxquelles répondent le geste tout aussi libéré et inventif du violoncelle et du clavecin. (...)
Audacieux dans ses transpositions pour 2, 3 et 4 instruments concertants et solistes, libre par un geste totalement assumé, soucieux de couleurs et d’éloquence, à l’instar du superbe visuel de couverture (le cœur d’une pivoine rose mordorée), l’ensemble Laterna Magica porte bien son nom et relève les défis multiples d’un programme aussi virtuose que passionné.

Benjamin BallifhClassique news, 3/10/2018

"(...) Deze cd geeft een bijzonder mooi sonoor beeld van deze bijzondere praktijk. Warm aanbevolen." 
Michel Dutrieue,  Stretto, 17/09/2018

Exercitium. Transcription of Bach works

A l'époque baroque, la transcription était monnaie courante et Jean-Sébastien Bach ne s'est jamais privé de s'adonner à ce plaisir. Retour de flamme : les transcriptions de ses œuvres sont légion! L'ensemble Laterna Magica s'est à son tour prêté au jeu et nous livre ses propres arrangements (pour flûte à bec, clavecin, violoncelle, orgue) de pièces de Bach. Un "exercice" plus que réjouissant. 
Michel Debrocq, Le MAD, 24/01/07

(...) Deze cd getuigt dan ook vooral van speelvreugde die zulke muziek inspireert en van het hoge technische niveau van jonge blokfluitisten van vandaag. Ze is dus paradoxaal genoeg eerder actueel dan historisch. 
S. M. De Morgen, 31/01/07

(...) "En somme, qu'est-ce que la vérité ? "C'est ce qui est entre les mots et qu'on éprouve dans la joie. A vous le plaisir de le paraphraser en savourant ce modestement nommé Exercitium, une manière d'hommage au Père Bach par les orfèvres de l'ensemble Laterna Magica."
D.C., La libre essentielle, 03.07

Recorder players Nathalie Houtman and Laura Pok have a lively ensemble understanding and carry off the crucial passages, those featuring sweeping arpeggios, quite smoothly. In general, they stick close to Bach's scores, modifying them only occasionally for more idiomatic spacing and range. Each trio sonata is preceded by a prelude, played on the harpsichord and leading into the sonata without pause.  (...) This disc will provide an enjoyable and intriguing hour of listening for recorder lovers.   
James Manheim, www.allmusic.com

(...) I certainly should mention by name the excellent players that constitute Laterna Magica: Nathalie Houtman and Laura Pok on a variety of recorders; Bernard Woltèche mans the cello, and Raphaël Collignon slaps a fine organ and harpsichord. The recorded ambiance is wonderful, and this is most definitely an hour of relaxed and enjoyable listening. Recommended.   
Steven. E. Ritter, www.arkivmusik.com, 01.09.08